Suite
> La muséographie
Compléter la chaîne alimentaire

A partir de 1992, une nouvelle espèce est réintroduite : le vautour moine, qui complète la chaine alimentaire composée par les différente espèces de rapaces chargonard : grand corbeau, milan noir, milan royal, vautour fauve, vautour percnoptère.

Seul le gypaète n'existe pas dans les Cévennes (Alpes et Pyrénées). Très rare en Europe, le vautour moine partage les curées des vautours fauves et recherche aussi les animaux morts en milieu semi-boisé : lapins, lièvres, etc.... Plus léger et plus puissant, il possède une surface ailaire plus développée, qui lui donne davantage d'agilité.

Cinq ans plus tard, une vingtaine de ces immences oiseaux au plumage brun sombre ont adopté la région, dont quatre couples de nicheurs. En 1997, la création d'une "zone de protection spéciale" de 130 ha a permis d'officialiser la protection de son habitat caussenard.
div>